caducee

Tout le monde connaît cet autocollant caractéristique, collé sur la vitre arrière des automobiles que conduisent les médecins, en forme de petit bâton surmonté d'un rond et qu'entourent symétriquement deux petits segments arrondis : c'est le fameux caducée. Qui en connaît l’origine exacte ?

Le mot caducée vient du grec kérukeron qui signifie "bâton d'un héraut". Il figurait dans l'Antiquité parmi les attributs du dieu Hermès, le dieu de la Magie. L'authentique caducée était une baguette de laurier et d'olivier que décoraient deux petites ailes symétriquement placées en haut du bâton, tandis que celui-ci était entouré de deux serpents entrelacés. La symbolique est intervenue sur le modèle original, d'autant plus que Hermès (le Mercure des Romains) était à la fois le dieu des magiciens, des médecins et des commerçants. On a surtout retenu l'attribut symbolique des membres du corps de santé, composé d'une baguette autour duquel s'enroule le serpent d'Epidaure et que surmonte le miroir de la Prudence.

Dans le domaine des arts populaires, on retrouve la permanence de ce symbole. On connaît en Haute-Loire des cannes de marche à manche arrondi avec, autour du fût, un serpent qui s'enroule, tête vers le haut : symbole de sagesse et de guérison des maladies.