dupont et dupont

Il n'est pas rare qu'un personnage célèbre, réel ou imaginaire, figure de roman ou de bande dessinée, homme politique ou actrice de cinéma, acquière sa notoriété, son "image de marque", grâce à un accessoire" qui devient finalement partie intégrante de sa silhouette, comme par exemple le Dr House et sa canne.

Winston Churchill serait-il toujours Churchill sans son cigare ? Et le gondolier de Venise sans son canotier ? Et l'Allemande moyen sans sa culotte de peau et son chapeau tyrolien ? Et Henri IV sans son "panache blanc" ? Et Greta Garbo sans ses lunettes noires ?

La canne et le parapluie n'ont pas manqué de compléter bien des fois une figure qui, désormais, n'apparaît plus sans cet accessoire définitif. Il faut citer ici, par exemple, le parapluie noir de Gandhi, silhouette reconnaissable entre toutes, avec son crâne rasé, son ample vêtement blanc et son "ombrelle" noire. Imaginerait-on les fameux Dupond et Dupont, les inénarrables détectives des aventures de Tintin, sans leurs cannes respectives (ou leurs parapluies tout aussi jumeaux) ? Et Louis XIV dans toute sa majesté, sur quoi appuie-t-il sa noble main droite ? Quant à Bécassine débarquant dans la capitale, on n'ose l'imaginer sans son parapluie à manche en tête de canard ?