image par défaut

Les cannes à système connues et répertoriées qui font la joie des collectionneurs, surtout s'ils tombent sur des pièces anciennes dont le mécanisme fonctionne toujours, ne sont pas systématiquement de luxueux objets en bois précieux à décor d'ivoire ou d'argent.

En effet, la canne système est conçue par définition comme un accessoire humaine se plaît à résoudre. C'est ainsi qu'il existe, des cannes-pies pour dandies, des cannes-porte-cigarettes en argent pour fumeurs élégants. Mais on trouve aussi, parfois, quelque accessoire destiné à une autre catégorie sociale : par exemple la canne-ramasse-mégots, exemplaire curieux et insolite faisant partie notamment, de la collection de Catherine Dike, auteur d'un ouvrage exhaustif et impressionnant sur les cannes à système. La canne ramasse-mégots apparaît de fabrication relativement rudimentaire, puisqu'elle est formée d'un fût prolongé par une poignée classique, mais doublée par une tige reliée à un petit dispositif situé au bas de la canne et conçu pour pincer les mégots repérés sur le trottoir ou dans le caniveau. cette canne "professionnelle" appartenait vraisemblablement à l'un des représentants de cette corporation fort active jusqu'au début du XXe siècle des clochards affiliés à la fameuse "bourse aux mégots" de la place Maubert...