image par défaut

Cette canne à système relativement répandue se présente extérieurement comme une simple canne à poignée ou à pommeau, mais celui-ci se devise ou se déboîte. A l'intérieur du fût de la canne, sur une longueur plus ou moins longue, est logé un flacon en forme de mince fiasque oblongue et cylindrique fermée par un bouchon hermétique. Elle est accompagnée d'un petit verre de même diamètre (parfois deux). Ou bien c'est le pommeau d'argent, creux, qui fait office de gobelet.

Le Muséed'Albi, consacré à Toulouse-Lautrec, conserve la "canne à absinthe" du peintre, dont le pommeau possédait une petite visionneuse permettant de passer des vues de femmes nues. Les collectionneurs ont donné d'ailleurs le nom de "TOULOUSE-LAUTREC" à toute canne à alcool (à ne pas confondre avec la "canne-qui-boit"), porte en Angleterre le surnom de tippling cane (canne de buveur) : un exemplaire en ébène et argent a été créé tout spécialement par un fabriquant britannique à l'occasion du mariage du prince Charles et de lady Diana.