image par défaut

La première "canne historique" à avoir joué un rôle aux origines de l'humanité, est la canne de marche de Moïse. L’Ancien Testament, dans le Livre de L'Exode, rapporte notamment plusieurs épisodes très particuliers, ou ce bâton est intervenu au premier plan. C'est d'abord le fameux prodige du bâton changé en serpent. 3 Moïse et Aaron se rendirent chez Pharaon et firent ainsi qu'avait commandé Yahvé ; Aaron jeta son bâton devant Pharaon et devant ses serviteurs : il devient un gros serpent. Pharaon aussi convoqua les sages et les sorciers. Et les magiciens d'Egypte, eux aussi, en firent autant par leurs pratiques occultes. Ils jetèrent chacun leur bâton : les bâtons devinrent de gros serpents, mais le bâton d'Aaron engloutit leurs bâtons."

Ce sont ensuite les effroyables "plaies d'Egypte". Un coup de bâton sur les eaux du Nil et elles se changent en sang. Un coup de bâton sur les rivières, et c'est l'envahissement par les grenouilles. Un coup de bâton sur la poussière, et ce sont des moustiques par nuées. Un coup de bâton vers le ciel, et c'est le grêle. Un coup de bâton sur l'herbe, et ce sont des milliers de sauterelles...

E puis, durant l'Exode dans le désert, c'est la scène magnifique de Rephidim (Exode, 17, 4-6) : "Yahvé dit à Moïse : Passe en avant du peuple et prends avec toi des anciens d'Israël, prends à la main ton bâton, celui avec lequel tu as frappé le Nil et va ! Voici que moi, je me tiendrai devant toi, là, sur le rocher, à l'Horeb ; tu frapperas le rocher, il en sortira de l'eau et le peuple boira.