paratonnerre

L'une des applications les plus singulières que l'on connaisse du parapluie date de la fin du XVIIIe siècle. A cette époque, Ben-jamin Franklin venait d'inventer le paratonnerre, et ce partisan des Lumières, passionné de recherches électriques, grand voyageur et propagateur de l'amitié franco-américaine, communiqua à beaucoup de gens son enthousiasme d'inventeur. On vit proliférer toutes ces sortes de petits paratonnerre portatifs. C'est justement un Français du nom de Barben-Debourg qui, en 1775, imagina de se servir du parapluie dans ce but : l'ustensile était surmonté d'une tige de fer se dépliant dans le prolongement du mât et cette tige était reliée au sol par une chaînette qui épousait la forme du parapluie déployé.

Le propriétaire de celui-ci devait se contenter de tenir son ustensile équipé, au moyen d'un manche en bois parfaitement isolant, et il s'abritait dès lors sous le dôme de son parapluie sans craindre ni la foudre ni les éclairs. On connaît également un autre exemple de parapluie-paratonnerre inventé par un Allemand du nom de J.-J Henner.